Portobello Road

P1030650 oui

P1030643 oui

P1030645 oui

          Portobello Road. Notting Hill, une matinée d’automne. Ses antiquaires qui s’alignent le long des trottoirs, ses bouquinistes, ses passants et ses touristes émerveillés. Mais surtout, ses fameuses maisons colorées. Surtout, cette maison fuchsia devant laquelle je suis restée en admiration comme une enfant pendant un long moment. Et mon frère, qui vit dans cette ville merveilleuse qu’est Londres, qui me regarde perplexe, prêt à prendre ces quelques photos pour ce blog dont, soyons honnêtes, il ne comprend sans doute pas l’utilité. Mais nous sommes ensemble, nous sommes heureux, dans ce quartier merveilleux, pour un court week-end durant lequel nous nous retrouvons et où le temps paraît suspendu.

          La tenue que je porte est un peu spéciale pour moi. J’ai prévu de vous en parler plus tard, mais je peux déjà vous dire que je suis depuis août un programme de nutrition. Mon corps a déjà bien évolué et j’ai perdu quelques kilos qui ont changé le regard que je portais sur moi – et donc la façon de m’habiller. Je me suis permis l’achat de quelques pièces qui ne m’allaient pas du tout lorsque j’étais un peu plus ronde: un manteau long (très long ; bon, et puis il faut dire que j’ai quand même la chance d’être grande, frôlant le mètre 75… forcément, ça aide!) que je considérais être une pièce réservée aux mannequins scandinaves lorsqu’elles errent dans leurs ruelles pavées, un livre dans la main droite et un café à emporter dans la main gauche – mais là, on part trop loin dans mon imaginaire, ça n’a aucun sens et on perd le fil… Je reprends.

          Je porte donc des pièces que je n’aurais jamais pensé porter – du moins, pas maintenant. Un manteau long, des bottines à talons (j’ai toujours eu du mal avec l’image de Bridget Jones qui tient à peine en équilibre sur ses stilettos. Axelle… c’est pas hyper politiquement correct, ce que tu écris là…), mais surtout cette jupe droite hyper moulante. Depuis des années, je ne m’autorise que des patineuses taille haute : la plus belle invention de l’homme. Sérieusement, ça gomme le gros bide petit ventre, cache les cuisses dégueu disgracieuses, accentue la taille… Bref, je ne jurais que par ça! Il m’a simplement suffi d’un peu de confiance en moi pour oser porter cette nouvelle forme. Contre toute attente, c’est un de mes vêtements les plus confortables : on se croirait dans un pyjama, c’est vraiment dingue (si, si, c’est tout molletonné à l’intérieur, ça tient presque aussi chaud que dans nos joggings rembourrés de polaire qu’on ose à peine porter tant ça nous rend sexy).

          Je pense avoir été un peu trop inspirée ce matin, mais j’espère que cette tenue vous plaira.

Bonne fin de week-end à tous !

P1030661 oui

P1030648 oui

P1030652 oui

P1030647 oui

P1030656 oui

P1030644 oui

P1030658 oui

P1030659 oui

Manteau Sandro - Chemise & Jupe Karl Marc John - Bottines Unisa - Lunettes "So Real" Dior
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s