A PROPOS

Capture d’écran 2015-10-11 à 13.38.07


          Si on m’avait dit un jour que je serais atteinte du syndrome de la page blanche alors que le sujet n’est autre que… moi, je dois dire que je ne l’aurais pas cru une seule seconde. C’est vrai, par où commencer quand on veut – bien – se présenter?

          Soyons honnêtes un moment ; on se fiche un peu que j’aie 21 ans, que je sois originaire de Nancy, étudiante en école de commerce à Reims tout juste revenue d’un stage à Paris. Que je rêve de travailler dans le secteur du luxe en Marketing Développement. Que j’aime la mode, la musique, l’écriture, que je sois anormalement accro à Tumblr et à Instagram. Tout ça, c’est trop officiel. C’est trop sérieux, trop creux. On croirait la première page de chaque journal intime que j’ai jamais commencé au cours de ma vie – oui, il faut savoir que mon plus grand plaisir étant enfant était de recommencer à zéro un journal intime dès qu’un carnet plus mignon que l’ancien croisait mon chemin.

          Voilà, là, on arrive dans du personnel : j’ADORE la papeterie. Je peux flâner sur des sites de cahiers (oui, oui) et finir par m’en commander une petite dizaine au lieu de me pencher sur mes cours (non mais regardez ça, c’est pas trop cute ?)

        Il faut dire que je suis la reine de la procrastination. Tenez, par exemple, avant de me mettre à écrire cette présentation, j’ai fait un petit grand tour sur Instagram (je vous l’avais bien dit !), j’ai cherché la musique idéale à mettre en fond sonore afin de m’inspirer un minimum – et j’ai fini par choisir un album de rock indé indie anglais musique country. J’ai nettoyé mes lunettes deux fois (ah, un nouveau fait : je suis une taupe). Je suis allée regarder s’il pleuvait encore ; des fois que… Bref, vous avez saisi le concept.

          Et si on passait directement à la partie cliché de ma personnalité ? Je suis blonde (sans blague), j’aime Taylor Swift à un point qu’on pourrait juger déraisonnable voire maladif, je pense être victime d’une malédiction qui empêche toute relation amoureuse d’avoir une chance d’entrevoir le jour, je suis complexée par mon poids, j’adore raconter des anecdotes (face auxquelles mes amis restent souvent sceptiques pour cause d’inintérêt… Vous finirez vite par comprendre), j’ai toujours envie de m’acheter plus de vêtements, j’aime lire le Vogue, manger des burgers-frites (avec du sel et du ketchup), rester au fond de mon lit à lire, je rêve de publier un de mes romans un jour, je pourrais renoncer à beaucoup – je dis bien beaucoup – pour une glace Häagen Dazs brownie-vanille-caramel, je chante et j’écris mes propres chansons. D’ailleurs, si je n’étais pas une si grande gueule poule mouillée, j’aurais aimé me consacrer à la chanson (bah oui, je voulais être Lorie quand j’avais 10 ans… Pas vous ?!). Oh et évidemment, si on savait le nombre d’heures que je consacre à regarder des séries, on me ferait un procès pour cause d’indécence.

          J’ai aussi une obsession avec le nombre vingt-deux. Ne me demandez pas pourquoi. En fait, j’ai une obsession avec beaucoup de choses ; mais nous verrons tout cela au fur et à mesure :)

      Surtout, je suis une vieille âme et paradoxalement une drama queen complètement bipolaire. J’ai parfois l’impression d’être un personnage de John Green. J’imagine que c’est le cas de nous toutes au fond ; on essaie de faire bonne figure mais on est totalement perdues et effrayées par ce qui nous attend.

          Le seul problème, c’est que j’ai l’impression d’avoir passé ma vie à attendre. PS : ai-je précisé que j’étais affreusement bavarde ?

          Quoi qu’il en soit, je suis ravie de vous rencontrer.

Haters-gonna-hate-Hater-gonna-hate-Hate-Haters-Haters-gon-hate-Taylor-swift-GIF


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s